© 2017 bpculture

Le Nunavik: la culture du 55e parallèle nord

August 10, 2017

J’ai eu la chance de visiter un coin du Québec que peu encore ont exploré : le Nunavik. Cette région magnifique héberge plus de 10 000 Inuit, avec qui j’ai travaillé pendant un an comme infirmière. Je ne suis pas la meilleure personne pour parler de la culture Inuit, celle-ci serait une Inuit elle-même, mais je peux quand même  partager avec vous ce que les Inuits en général m’ont appris.

 

 

Village de Puvirnituq vu d'en haut.

 

 

Une des premières choses que j'ai apprises est que lorsque vous allez à la rencontre d’une nouvelle culture, laissez de côté les stéréotypes. Beaucoup de gens ne croient connaître les cultures Inuits et autochtones que par ces derniers. Travailler avec des autochtones implique un passé colonialiste difficile et celui-ci teinte encore la vie de ces derniers ainsi que les relations qu’ils entretiennent avec les Qallunnat (les blancs).

 

 

 

On ne peut pas parler des Inuit sans parler de leur territoire, la toundra, qui à première vue paraît stérile et rude. C’est plutôt une beauté brute, où la vie foisonne si on sait où regarder et où le ciel est balayé par d’immenses aurores boréales. La nature y est aussi puissante que magnifique, les blizzards pouvant nous couper du monde pour plusieurs jours ; on peut ainsi comprendre le grand respect que porte les Inuits envers leur territoire.

 

 

 

La culture Inuit est riche et superbe : que ce soit la langue, la pratique de la chasse et de la pêche des gros mammifères comme des petits, leurs coutumes, leurs croyances, leur vision du monde, etc.

 

 

Si un jour vous avez l'occasion d'aller faire un tour au nord du 56e parallèle, il n'y a aucune hésitation à prendre!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload